pat à tout

18 janvier 2018

bicarbonate de soude

Salut, je viens pour vous parlez du bicarbonate de soude . 

Il est magique, je m'en sers pour tout, absolument pour tout.

Je vous met

un article pour que vous voyez que c'est vraiment superbe. Jai tester les taches sur canapé, brossage des dents, le matelas, et pulvérisateur bicarbonnate de soude+vinaigre blanc, pour tout désinfecter. Si vous aussi vous connaissez ou avez d'autre astuce , allez-y dites-moi !!! 

Les avantages du bicarbonate de soude

Posté par patatous33 à 20:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]


14 janvier 2018

potager pour vous !!

Cette année mon p'tit mari allons encore un p'tit potager.  je viens donc vous faire part de notre expérience et astuce pour ce qui n'on pas de dehors et de place , et pour ce qui ont un dehors aussi.  recherche sur internet pour vous. si vous voulez plus de renseignement sur d'autre légumes dites-moi !!!!  Nous on commence les semis dans 8 jours , je vous enverrez les photos !!! 

si vous faites aussi des semis, potager, dedans ou dehors, faites moi part aussi de vos astuces et expérience merci !!! 

Calendrier de semis:Quand faut-il semer chaque légume au potager ? Quel semis réaliser en ce moment ? Un tableau récapitulatif pour vous aider à organiser vos travaux de jardinage pour avoir les meilleurs légumes. 

Semer les légumes toute l'année

 

  JFMAMJJASOND
Ail blanc                        
Ail rose                        
Aneth                        
Artichaut                        
Asperge                        
Aubergine                        
Basilic                        
Bette                        
Betterave                        
Brocoli                        
Cardon                        
Carotte demie-longue                        
Carotte longue                        
Céleri branche                        
Céleri rave                        
Cerfeuil                        
Chicorée                        
Chou pommé de printemps                        
Chou pommé d'été                        
Chou pommé d'hiver                        
  JFMAMJJASOND
Chou rave                        
Chou de Bruxelles                        
Chou-fleur                        
Chou brocoli                        
Chou-navet                        
Ciboulette                        
Concombre                        
Cornichon                        
Coriandre                        
Courgette                        
Cresson                        
Echalote                        
Endive                        
Epinard                        
Estragon                        
Fève                        
Haricot vert                        
Laitue batavia                        
Laitue romaine                        
Laitue de printemps                        
  JFMAMJJASOND
Laitue d'été                        
Laitue d'hiver                        
Mâche                        
Mélisse                        
Maïs                        
Melon                        
Menthe                        
Navet de printemps                        
Navet d'automne                        
Oignon blanc                        
Oignon de couleur                        
Oseille                        
Panais                        
Pâtisson                        
Persil                        
Persil frisé                        
Piment                        
Pissenlit                        
Poireau                        
Poirée                        
  JFMAMJJASOND
Pois                        
Pois à rame ridé                        
Pois mangetout                        
Poivron                        
Potiron                        
Potimarron                        
Pourpier doré larges feuilles                        
Radis de printemps                        
Radis d'hiver                        
Rhubarbe                        
Romarin                        
Roquette                        
Salsifis                        
Sauge                        
Tétragone                        
Thym                        
Tomate                        
Topinambour                        

3 ASTUCES POUR RÉUSSIR VOS TOMATES

Tous les jardiniers adorent cultiver des tomates. Mais combien de fois n’ai-je pas entendu « le mildiou a tout détruit » ou encore « cultiver des tomates pour ne récolter qu’au mois d’août, c’est beaucoup de travail pour pas grand chose »…je vais donc ici vous donner quelques petits trucs qui devraient vous plaire.

Repiquer vos plants de tomates des l’apparition des premières feuilles vraies

De nombreux ouvrages préconisent de repiquer les tomates au stade de 3 ou 4 feuilles vraies. S’il faut en effet opérer ainsi pour la plupart des légumes, c’est une erreur pour ce qui concerne les tomates ou les aubergines…à moins que vous ne vous satisfaisiez de ne récolter vos premières tomates qu’à partir de la fin juillet, voire même en août pour les régions plus fraîches ?

En fait, plus vous retardez le repiquage, plus vous retardez également la floraison des tomates et, par voie de conséquence, la récolte.

Il convient donc de repiquer les plantules dès l’apparition des premières feuilles vraies (à ne pas confondre avec les cotylédons qui sont les petites feuilles simples apparaissant à la levée du plant). Vous pourrez ainsi récolter des tomates au moins 15 jours plus tôt !

Évitez de toucher les tiges lors du repiquage

J’ai souvent réagi en regardant des vidéos nous expliquant comment repiquer nos plants de tomates. Aïe ! Presque tous font ce qu’il ne faut surtout pas faire…toucher les tiges des jeunes plantules.

En effet, de la partie de la tige que l’on enterre au repiquage ou à la plantation définitive se forment de nouvelles racines, ce qui a pour effet de fortifier considérablement la plante. Mais si l’on froisse, même très légèrement cette tige (ce qui est inévitable en prenant la tige entre ses doigts), on empêche ces racines de se développer.

Je vous montre comment faire dans cette petit vidéo (le repiquage s’effectue normalement à plat sur une table, ce qui est beaucoup plus aisé – sur la vidéo, je prends le godet dans les mains pour une meilleure visibilité) :

 

Ne taillez pas vos plants de tomates

La plupart des maladies cryptogamiques (mildiou, oïdium, alternariose…) pénètrent dans le pied de tomate par les plaies dues à la taille.

Pour éviter cela, je ne taille plus mes plants de tomates. Et, en effet, mes cultures sont en général absolument indemnes de maladies.

Mais ce qui est plus surprenant encore, c’est que les plants non taillés sont beaucoup plus productifs que ceux dont j’ai supprimé les gourmands (j’en taille toujours quelque uns pour comparaison). Certes, les fruits sont parfois légèrement plus petits (pas toujours d’ailleurs) mais cette baisse de calibre est largement compensée par la profusion de fruits et la plus grande longévité des pieds (il m’est arrivé de récolter mes dernières tomates à Noël, sous serre bien sûr).

Notez qu’il convient d’apporter une fertilisation en conséquence, l’envergure des pieds et la quantité de tomates pouvant être réellement impressionnantes.

Il semblerait que cette technique soit plus aléatoire au nord de la Loire, les fruits pouvant alors du mal à mûrir. Vivant en Dordogne, je n’ai pour ma part jamais remarqué de retard dans la maturation.

Et vous, avez-vous quelques astuces à partager ?

Faire un semis en intérieur

Écrit par les experts Ooreka 
   
Débutant Plusieurs semaines

Réussir des semis demande patience, attention et un peu de méthode.

Bien que les deux écoles existent, il est conseillé de faire ses semis à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur où vos plantations subissent inévitablement les aléas climatiques.

Plusieurs récipients sont possibles pour vos semis : boîte à œufs (plastique ou carton), récipients en polystyrène, pots de yaourt… Du terreau et un peu d'eau suffisent ensuite à réussir des semis, à condition de savoir prendre soin des futurs plants.

Voici le matériel et les étapes nécessaires pour faire un semis en intérieur.

Conseil : lisez attentivement les instructions présentes sur le sachet de graines, une espèce peut posséder des spécificités de plantation, mais aussi de température et d’exposition. Autant prendre en compte ces conseils !

1Préparez vos récipients

  • Choisissez des récipients comme des terrines, des pots de yaourt, des containers en polystyrène, des boîtes à oeufs…

Astuce : en utilisant des boîtes à oeufs en carton, vous pourrez séparer les godets et replanter le tout. Les racines transperceront aisément ce carton fait de papier recyclé et il se désintégrera sans souci dans la terre !

  • Lavez-les proprement et séchez-les précautionneusement.
  • Percez-les (si ce n'est pas déjà fait) avec un couteau pour que l'eau puisse s'écouler.
  • Déposez un lit grainant de billes d'argile expansée dans le fond. Vous pouvez aussi utiliser des gravillons.
  • Dans un seau, préparez un mélange sable/terreau à proportion égale.
  • Remplissez vos récipients avec ce mélange à 2 cm environ du bord.
  • Nivelez et tassez le terreau.

Bon à savoir : il existe du terreau à semis mais sachez que le terreau universel offre de très bons résultats additionnés de sable.

 

2Semez les graines

Semez les graines

© Finemedia

Graines fines et légères

  • Déposez les graines en surface en veillant à les espacer de 5 mm minimum.
  • Enfoncez légèrement les graines avec votre doigt.
  • Recouvrez-les ensuite d’une fine couche de terreau tamisé d'environ 5 mm.
  • Tassez légèrement.
  • Arrosez légèrement avec un vaporisateur.

Note : les semences les plus fines, comme les bégonias ou encore les pétunias, n'ont pas besoin d'être recouvertes de terreau.

Graines plus grosses

  • Utilisez un crayon pour former des trous de 2 cm de profondeur.
  • Placez une graine dans chaque trou.
  • Recouvrez-les ensuite de terreau tamisé finement.
  • Tassez légèrement.
  • Arrosez légèrement avec un vaporisateur.

Attention : pensez à identifier les pots avec des petites étiquettes ou le sachet d’emballage des graines. N'oubliez pas d'indiquer la date du semis.

3Soignez les jeunes pousses

Soignez les jeunes pousses

© Finemedia

  • Placez les semis en un endroit lumineux mais tempéré (20°C).
  • Suivez néanmoins les conseils de température adaptée à l’espèce semée, en effet (ex : aubergine) certaines demandent une température plus chaude.
  • À l'aide d'un vaporisateur, humidifiez régulièrement mais délicatement vos semis. Attention, ne noyez pas le terreau !
  • Placez les semis sous serre pour favoriser la germination (un couvercle en plastique ou du film transparent peut jouer cette fonction).
  • Pensez à découvrir vos semis 4 h par jour. Une ambiance trop confinée peut nuire au semis et aux jeunes pousses.
  • Une fois les graines levées, retirez la serre.

Astuce : en utilisant des boîtes à œufs en plastique, vous pourrez vous servir de leur couvercle transparent comme d'une serre !

 

Quand repiquer les semis ?

  • La levée demande entre une semaine à plusieurs mois selon l'espèce.
  • Soyez patient et surveillez vos plantes en maintenant en permanence un terreau bien humidifié.
  • Quand vos plantes manquent de place pour se développer, vous devez les repiquer.
  • Deux possibilités s'offrent alors à vous : le repiquage en pleine terre ou en terrine.

 

Posté par patatous33 à 15:16 - Commentaires [20] - Permalien [#]

13 janvier 2018

astuce avec du citron

voici quelque astuces avec du citron. J'ai fouiller sur le net pour vous et tester. Vraiment j'aime bien.

si vous connaissez ,ou si vous testez donner-moi votre avis.

citron1 Ma p'tite histoire. J'ai mon fils de 19 ans qui est asthmatique et allergique à absolument tout depuis petit. J'ai fais des recherches et j'ai trouver cette astuce;

Prendre un citron , le couper en quatre mais pas jusqu"au bout et y mettre du gros sel dessus.

Mettre cette assiette sous son lit au dessous de sa tète ,pendant 8 jours.

 

citron2

Et bien je vous donne ma parole que pendant plus de 8 jours mon fils n'à pas tousser , éternué une seule fois et ma dit qu'il n'avait pas pris de ventoline depuis une semaine; bien sur je ne lui avait pas dit ce que j'avais fait !! Et quand je lui est dit il à regarder sous son lit et à rigoler !!

Mais moi je sais que quelque part sa a marcher !!

2) Pour nettoyer un four micro

Prendre un bol d'eau , y mettre un petit verre de vinaigre blanc, couper un citron en rondelle, et le mettre dans le four micro-onde 5 minutes.

laissez encore 5 mn , puis prendre votre éponge humide et nettoyer, tout part tout seul et votre four sens hummm bon le citron.

citron dans le bol1

citron dans le bol2

Tester et approuver !!! 

 

citron dans le bol3

 Astuce pour avoir une belle peau du visage.

Prendre un demi-citron, le presser dans un bol, y rajouter une p'tite cuillère d'huile d'olive, remuer, prendre un bout de coton et masser votre visage matin et soir pendants 15 jours. Vous verrez comme votre peau et douce et éclatante. teste approuver !! 

Posté par patatous33 à 16:02 - Commentaires [17] - Permalien [#]

05 janvier 2018

pourquoi mettre du sel devant sa porte ?

Et bien voilà mon 1er thème de ce nouveau blog.

je vous demande si vous croyez aux fantôme, aux esprits , et jeteur de sors ? 

Moi, oui j'y crois .  Je pense que l'on n'est pas seules, et que les choses n'arrive pas du au hasard. Je vous envoie un article qui peut vous aidez à changer votre vie.

Mettre du sel devant sa porte est important, car vous pourrez profiter de plusieurs bienfaits. Le sel est utilisé depuis l’Antiquité pour ses différentes vertus (purification et protection notamment). Auparavant c’était une denrée très rare et précieuse (autant que de l’or), qui servait aussi d’offrandes aux dieux. Aujourd’hui en plus d’être utilisé pour ses qualités gustatives, le sel est utilisé pour sa capacité à repousser les mauvais esprits : vous pouvez mettre du sel devant votre porte par exemple. Le sel est un cristal qui envoie des ondes électromagnétiques, il permet de supprimer la négativité d’une pièce. Le sel est donc idéal pour tous les rituels de purification et de protection. Nous verrons comment l’utiliser au quotidien pour une protection optimale.

COMMENT METTRE DU SEL DEVANT SA PORTE ?

Il faut répandre du sel en barrière le long des portes et fenêtres d’une maison, ou alors le disposer aux 4 coins d’une pièce. Il faut changer le sel toutes les semaines environ, sauf s’il noircit avant (ce qui signifiera que l’air était chargé en mauvaises ondes. Le sel positionné en barrière doit être régulièrement changé (toutes les 24H) pour être vraiment efficace contre des entités néfastes qui essaieraient d’entrer. Le sel utilisé doit ensuite être jeté dans de l’eau (cours d’eau, rivière ou alors tout simplement dans les toilettes).

L’idée du sel devant sa porte peut être aussi utilisé si vous pensez que votre habitation est hantée. Attention: Il faut déposer des soucoupes de sel aux quatre coins de la maison, et réaliser une fumigation grâce à de l’encens (rituel de purification) avant.  Pour protéger votre maison discrètement vous pouvez intégrer du sel dans des vases de fleurs, dans un jardin zen ou utiliser des gros cristaux de sel qui sont aussi très décoratifs.

Si vous avez un sommeil agité, mettez une coupelle de gros sel sous votre lit et changer là tous les 21 jours. Cela devrait apaiser vos rêves et éloigner les entités qui pourraient avoir envie de vous approcher durant la nuit.

Vous pouvez aussi profiter de la protection du sel même si vous n’êtes pas chez vous. Pour cela choisissez un cristal de sel (très répandu en bijou), ou bien placer dans une petite poche en tissu (lin idéalement), une grosse poignée de sel que vous laisserez au fond de votre sac. Ainsi le sel vous protégera du mauvais œil et des mauvais esprits tout au long de la journée. Il est aussi possible de se doucher au sel pour se laver de tous déchets psychiques qui vous empêcherait d’avancer.

 

 

Posté par patatous33 à 15:57 - Commentaires [43] - Permalien [#]